En quoi consistent les formations de sophrologie ?

Un sophrologue est un professionnel spécialisé dans le soutien moral d’une personne en détresse psychologique. Pour venir en aide à ces personnes, ce spécialiste utilise des méthodes de relaxation physique et de respiration profonde, un peu à l’image du yoga, mais dans une version plus technique.

Les formations utiles pour devenir sophrologue

Bien qu’il s’agisse d’un concept assez récent, il existe de nombreux centres de formation pour se former à la sophrologie. La certification professionnelle de sophrologue a été accordée en 2016. Les établissements prodiguant ce type de formation mettent en avant un parcours identique à celui des écoles supérieures classiques. La plupart du temps, ce sont les anciens salariés en quête d’une reconversion qui se lancent dans ce métier. De plus, ils peuvent recevoir une aide financière telle que le PTP ou le CPF pour suivre une formation en sophrologie. Il est intéressant de noter que c’est une profession libre tant que l’individu a effectué son apprentissage auprès d’un centre affilié à la Chambre syndicale de la sophrologie ou un établissement indépendant.

Les diplômes nécessaires pour exercer en tant que sophrologue

Aujourd’hui, plusieurs personnes ont besoin d’être soutenues pour qu’elles puissent gérer leur stress au quotidien. Le sophrologue est le spécialiste dédié pour ce genre de situation. Toutefois, en France, ce métier n’est pas encore cadré par une réglementation. Une fois l’étape pour se former à la sophrologie achevée, les écoles ou les centres professionnels délivrent un diplôme ou un certificat pour le praticien. En général, le cursus comprend à peu près 300 heures de théorie afin d’aborder toutes les différentes méthodes de sophronisation et de relaxation. Par la suite, une mise en pratique s’entreprendra pour que les futurs praticiens puissent s’exercer convenablement avant d’être en service.

Les compétences et qualités requises pour être sophrologue

La sophrologie exige que le candidat soit solidaire avec une grande empathie. Il est essentiel que ce dernier soit neutre par rapport à la situation de son client, sans aucun jugement personnel de sa part. Il doit également être à l’écoute afin d’établir une relation de confiance avec son interlocuteur. Un tel professionnel doit maîtriser certains aspects du développement personnel pour apporter une vision plus positive et nette de la vie pour ainsi la transmettre à ses clients. Se former à la sophrologie est alors capital pour acquérir ces diverses compétences. Puisqu’un sophrologue travaille en tant que freelancer, ses qualités d’entrepreneur lui permettront d’évoluer dans le métier et élargir son activité.

Quelles qualités avoir pour devenir thérapeute ?
Quel diplôme pour être psychothérapeute ?